Ne laissons pas mourir l’homéopathie !

En France, l’heure est grave pour l’homéopathie et les laboratoires pharmaceutiques qui commercialisent ses médicaments. Le maintien de leur remboursement est indispensable à leur survie et le temps est compté. Explications.


Les preuves d’efficacité existent

Aujourd’hui je ne remettrai pas ma blouse de pharmacienne pour vous raconter les bienfaits de l’homéopathie. Je préfère simplement vous dire que :
l’homéopathie, ça marche*
– les chercheurs publient des études scientifiques favorables à l’homéopathie et les récentes découvertes en physique quantique donnent raison à l’infiniment petit, qui constitue le socle de l’homéopathie**
– en ce moment les vieux médecins homéopathes prennent leur retraite mais la relève arrive.

Le maintien du remboursement est indispensable

Je veux vous dire aussi qu’en France, nous sommes tellement habitués aux soins de santé gratuits (merci à la Sécu) que tout le monde ou presque considère que « la santé par le médicament » est un droit inaltérable et surtout… gratuit! Résultat*: en pharmacie, la plupart des gens refusent les médicaments déremboursés, le prix de ceux-ci augmente (parfois démesurément), les pharmacies ne les commandent plus et les personnes qui souhaitent continuer à les prendre ont du mal à les trouver. Ça, c’est quand le labo qui les commercialise peut continuer à vivre avec ses autres médicaments encore remboursés. Mais aujourd’hui avec les médicaments homéopathiques, on est carrément face à un changement de paradigme et il y a urgence. Parce que:

1 – En France, la grande majorité des médicaments homéopathiques remboursés (tubes de granules et doses) est commercialisée par les laboratoires Boiron, qui ont dû momentanément suspendre la cotation de leurs actions suite à la diffusion par un média d’une information confidentielle: la Haute autorité de santé (HAS) a émis un premier avis défavorable au remboursement des médicaments homéopathiques. L’info***, officielle depuis le 16 mai, a dès le lendemain fait l’objet d’un communiqué de presse des laboratoires Boiron, qui met en avant deux points importants:
– « Un déremboursement éventuel aurait des conséquences négatives pour les patients, pour les finances publiques et pour l’économie française. »
– « La France génère 60% du chiffre d’affaires du groupe Boiron et un éventuel déremboursement menacerait un millier d’emplois. »
Ça craint pour les laboratoires Boiron, et aussi par la même occasion pour les 74% de Français qui jugent les médicaments homéopathiques efficaces et s’opposent à l’arrêt de leur remboursement (Ipsos 2018).

2 – Pour les laboratoires Lehning et Weleda, dont la majorité des spécialités ne sont pas remboursées, c’est la crédibilité de leurs produits qui devra faire face au déremboursement des médicaments homéopathiques Boiron. Ça craint aussi.

Il est encore temps de vous exprimer

Si vous ne l’avez pas encore fait, signez vite la pétition lancée par les trois laboratoires homéopathiques français pour le maintien du remboursement de l’homéopathie sur
MonHomeoMonChoix.fr
Et faites passer le message hors des frontières françaises !
Merci
Maria Bardoulat

* Observé lors de mes nombreux remplacements en pharmacie à Paris puis sur le Finistère
** Faites un tour sur Pub Med, le gros moteur de recherches de l’US National Library of Medicine. C’est en anglais, mais Google Traduction apporte une aide de plus en plus efficace. Voici par exemple un article que j’y ai récemment trouvé :
Explaining Homeopathy with Quantum Electrodynamics.
*** Homéopathie: la contre-attaque des laboratoires face à la menace du déremboursement
Seul le début de cet article de Challenges du 16 mai est consultable en libre accès, mais il reflète bien l’inquiétude et la tension du moment.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s