Déstresser avec le chrysanthème

Une récente étude scientifique a montré que l’huile essentielle de chrysanthème d’Inde est physiquement et mentalement relaxante.

Sommaire

En résumé

Pourquoi cette fleur?

L’intérêt de l’huile essentielle

Zoom sur les résultats de l’étude

En résumé

Le chrysanthème d’Inde, aussi appelé camomille de Chine, est l’ancêtre des chrysanthèmes des fleuristes, qui ornent tous les ans les tombes pendant la période de Toussaint. Mais sous son nom « savant », Chrysanthemum indicum L., c’est une plante qui intéresse au plus haut point certains chercheurs, comme cette équipe sud coréenne s’intéressant aux huiles essentielles, qui a récemment publié des résultats d’étude vraiment top. Ceux ci indiquent en effet que l’inhalation d’huile essentielle de Chrysanthemum indicum L. « aide à réduire la pression artérielle et peut permettre une relaxation mentale et physique ».

retour

Pourquoi cette fleur?

Originaire d’Extrême-Orient, Chrysanthemum indicum L. est une fleur courante en Corée du Sud, où on l’utilise en cuisine pour son arôme agréable, et en médecine traditionnelle pour ses propriétés antipyrétiques et anti-inflammatoires, et pour sa capacité à faire baisser la tension artérielle et à soulager les maux de tête. De récentes études scientifiques ont d’ailleurs confirmé les propriétés anti-inflammatoires de cette plante, et mis aussi en évidence des effets antibactériens, antioxydants, immunomodulateurs et anticancéreux. Une équipe sud coréenne, elle, a cherché à savoir si l’huile essentielle de cette plante pouvait avoir une efficacité contre le stress, générateur de dépression et de consommation de médicaments chimiques. Les chercheurs ont fait inhaler de l’huile essentielle de Chrysanthemum indicum L. à 10 adultes, et ont observé son effet sur la pression artérielle, le rythme cardiaque et les ondes cérébrales alpha, bêta et gamma.

retour

L’intérêt de l’huile essentielle

Chaque huile essentielle a un parfum caractéristique, dû à la présence de différents composés organiques volatiles. Les auteurs de l’étude expliquent qu’après inhalation, ces composés stimulent les récepteurs olfactifs du nez, ce qui entraîne au niveau cérébral une réponse émotionnelle et des effets sur la fréquence cardiaque, la pression artérielle et la réponse au stress, entre autres. Une partie de ces composés est aussi absorbée par la peau et passe dans la circulation sanguine, à partir de laquelle d’autres effets pharmacologiques peuvent être attendus.

retour

Zoom sur les résultats de l’étude

⭐ Après inhalation d’huile essentielle de Chrysanthemum indicum L., les auteurs de l’étude ont enregistré une diminution de la fréquence cardiaque chez 8 sujets sur les 10 étudiés, soit un effet relaxant sur leur rythme cardiaque, et une réduction de la pression artérielle systolique chez 9 sujets.

⭐ Une analyse par électro-encéphalogramme (ECG) effectuée après inhalation a montré une augmentation de l’activité des ondes alpha et thêta, associable à une relaxation mentale et physique, et une diminution de l’activité des ondes bêta et gamma, associable à une moindre anxiété.

⭐ Face à ces résultats plutôt intéressants, les auteurs de l’étude espèrent que celle-ci pourra à l’avenir « être utilisée comme recherche fondamentale pour soutenir l’utilisation d’huiles essentielles de diverses plantes en tant qu’agents induisant la relaxation ».

retour

©Maria Bardoulat
Source: Da Som K & Coll. Effect of Volatile Organic Chemicals in Chrysanthemum indicum Linné on Blood Pressure and Electroencephalogram. Molecules 2018 Aug 17; 23(8): 2063.

Photo: Pixabay



Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s