Lancement d’une campagne grand public contre la stigmatisation des PVVIH

ViiV Healthcare, en partenariat avec l’association Sida Info Service (SIS) et la Société Française de Lutte contre le Sida (SFLS), lance une campagne grand public sur le thème de la stigmatisation des PVVIH (Personnes Vivant avec le VIH), à l’occasion de la Journée Mondiale de lutte contre le sida, le 1er décembre prochain.

Meilleure prise en charge mais stigmatisation toujours présente

La prise en charge du VIH a considérablement progressé ces dernières années et la perception de la maladie s’est améliorée : le VIH est aujourd’hui une maladie moins visible qui suscite globalement moins de craintes. En revanche, on constate que des inquiétudes liées à la peur de la contamination persistent et particulièrement lorsque cela engage un degré de proximité ou touche à la sphère privée, affective ou  intime. De fausses croyances quant aux modes de transmission persistent ainsi et viennent entretenir des préjugés et des peurs irrationnelles autour des patients VIH. La stigmatisation et la discrimination prennent naissance dans ces croyances ; y sensibiliser le plus grand nombre apparaît dès lors très important dans la lutte contre le VIH en parallèle des démarches de prévention et de dépistage.
La récente Enquête Positive Perspectives a interrogé les PVVIH en France sur la problématique de la stigmatisation et globalement leur vécu de leur maladie. En France, au cours des 12 derniers mois, plus de 7 personnes séropositives au VIH sur 10 ont en effet connu une forme de stigmatisation liée à leur séropositivité. Seules 36 % des PVVIH se disent ouvertes à l’idée de dévoiler leur séropositivité d’une manière générale et 21 % des PVVIH en parleraient si la question est posée directement. 71 % des PVVIH pensent qu’une meilleure éducation du grand public pourrait réduire ce sentiment de stigmatisation et 30 % d’entre eux pensent qu’une meilleure formation des professionnels de santé pourrait également contribuer à lutter contre.
Pour en finir avec la stigmatisation et la discrimination qui entravent l’efficacité de la riposte au VIH, l’ONUSIDA soutient un objectif « Triple zéro » : « Zéro nouvelle infection par le VIH, zéro discrimination et zéro décès lié au sida ».

La campagne

L’objectif a été de développer une campagne qui vise à combattre certains préjugés autour de la maladie et ainsi faire évoluer la perception de la population vis-à-vis des malades. La campagne s’articule autour d’une vidéo d’animation (voir ci-dessous) mettant en scène des objets de la vie quotidienne qui viennent évoquer avec humour certains préjugés ayant cours sur la contamination par le VIH. Une campagne qui se veut décalée avec un message simple et direct : le VIH ne se transmet pas par les gestes de la vie quotidienne.
Ne nous laissons pas contaminer par les préjugés.
#stoppréjugésVIH.

Source : ViiV Healthcare

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s